Si vous utilisez le Programme de Développement Affectif et Social au secondaire, voici quelques suggestions et thèmes pour adapter le PRODAS aux adolescents. (Les enseignants de la fin de l’élémentaire peuvent aussi trouver utiles certaines suggestions de cette section. A ces niveaux les enseignants peuvent vouloir mgler des thèmes de niveau secondaire avec ceux du programme qu’ils utilisent déjà.

JALONS

1. Qui le fait?

Avec des départements de matière, habituellement, si plusieurs enseignants d’un même niveau sont formés pour utiliser le PRODAS il est recommandable de s’entendre pour que seulement un enseignant conduise des sessions, en cercle; de sorte que les étudiants n’aient pas plus d’une session par jour. Evidemment, ici la clé est la motivation personnelle de l’enseignant face au PRODAS mais habituellement un enseignant dont la matière peut plus facilement justifier l’inclusion du PRODAS dans son programme est celui qui mène le cercle. (Ainsi, un professeur de français, de littérature, d’art dramatique, d’expression et communication, de sciences sociales., de psychologie, de sciences humaines peut choisir de conduire les sessions en cercle plutôt que celui qui enseigne les mathématiques, les sciences physiques, l’éducation physique ou la conduite automobile.) On doit dire, cependant, qu’il y a plusieurs enseignants de ces « autres matières » qui ont trouvé la possibilité, et bien à leur avantage, d’inclure des sessions en cercle dans leur programmes

2. A quelle fréquence?

Une règle s’applique à n’importe quel niveau avec le PRODAS; comme dans toute activité qui implique des habiletés spécifiques dans un processus d’apprentissage (dans le PRODAS celles-ci incluent l’écoute, la communication et les relations efficaces); plus souvent on conduit le programme, plus il est vraisemblable que les étudiants démontreront de développement et d’apprentissage, et accroîtront les habiletés que le PRODAS facilite. Cependant, encore une fois, à l’intérieur d’un programme compartimenté, il peut ‘être possible de conduire seulement une ou deux sessions par semaine avec tel groupe, en particulier. Certains enseignants ont trouvé la possibilité de conduire des séances chaque jour ou chaque deux jour, durant environ les 15 dernières minutes de chacune de leurs périodes d’enseignement. D’autres font la rotation des groupes d’étudiants chaque jour et utilisent aussi la dernière partie de la période. Certains font une session pour toute la durée de la période une ou deux fois la semaine. D’autres encore ont mis de côté une ou plusieurs périodes par semaine pour un groupe donné d’étudiants; ils font la rotation des périodes et font ainsi un ou deux cercles par jour régulièrement, de sorte que chacun des jeunes qu’ils rencontrent y prend parte

3. Pressé (e) par les exigences du programme? Contournez-les S

Un professeur de français a « créé » une période dans sa journée, offerte comme Option aux secondaires trois, quatre et cinq, intitulée « Communications ». Elle conduit une session en cercle chaque jour, alors que d’autres étudiants de la classe travaillent sur des projets de communications, tels que réécrire des « Messages -tu » en « Messages -je », écrire des paragraphes d’après des thèmes de PRODAS, dramatiser des incidents problèmes, etc.

Un professeur de sciences sociales ex huitième année fait la rotation avec quatorze groupes d’étudiants dans des sessions en cercle et a passé toute l’année à le faire.

Un professeur d’éducation physique conduit des sessions en cercle dehors sur le gazon à chaque deux période après les jeux et exercices.

Un professeur de mathématique raconte: « J’avais l’habitude d’enseigner les mathématiques cinq jours par semaine. Maintenant je fais des cercles deux jours par semaines, et dans les trois jours qui restent les jeunes apprennent plus de mathématiques qu’ils avaient l’habitude de le faire en cinq jours. »

Un enseignant suppléant, peu importe la matière qu’il est appelé à enseigner, conduit une session durant les dix dernières minutes de chaque période où il enseigne.

Un professeur d’arts plastiques au secondaire a décidé de commencer chaque semaine par des sessions en cercle, puisque les jeunes passaient tellement de temps se visiter et à parler de toute façon de ce qui les préoccupait.

Les périodes avec le titulaire ont prouvé gtre le temps idéal pour mener des cercles pour plusieurs enseignants du secondaire. Les présences peuvent être prises par un jeune, les annonces faites rapidement, et soudainement, avec une session en cercle, la période de base n’est plus une perte de temps de 20 minutes I°

4. Comment faire?

A l’intérieur des limites de votre horaire, il n’est pas toujours possible de grouper les jeunes en sous-groupes au nombre idéal de dix ou douze, de placer des chaises en cercle, et de découvrir des activités calmes pour ceux qui ne sont pas impliqués.

Plusieurs enseignants n’essaient pas le programme dans les degrés plus avancés parce qu’ils croient que les conditions doivent être idéales avant qu’une session puisse commencer… et ils ne commencent jamais Décidez les limites à l’intérieur desquelles vous avez à travailler, et taillez en conséquences des sessions sur mesure. S’asseoir en rangées et regarder le dos des autres n’est certainement pas le stimulant idéal, une communication efficace, mais quelquefois de belles sessions ont été conduites avec toute la classe, tout simplement de cette façon – le professeur facilitant la tache, l’avant de la classe. Si vous ne pouvez trouver 20 minutes pour le faire, attrapez-en 10: (Elles peuvent être les meilleures dix minutes de la période pour vous et pour les jeunes.)

5. Quels thèmes utiliser?

Vous pouvez posséder un Guide Pratique du PRODAS pour un niveau plus bas que celui dû vous enseignez. Ce guide peut cependant vous être une aide précieuse pour mener les sessions du PRODAS à votre niveau, car il contient beaucoup d’aide sous forme de suggestions pour la conduite des sessions en cercle. Utilisez-le, et essayez de suivre assez bien la séquence des thèmes proposée (commencer par la conscience de soi, poursuivre avec la réalisation puis ensuite l’interaction sociale; commencer avec des thèmes positifs, s’y appuyer pour passer au négatif et ensuite aux sentiments ambivalents, etc.) Ces théines du Guide Pratique peuvent être utilisées à votre niveau et ils sont également utilisés avec des groupes d’adultes! – tels quels, ou avec de légers changements, au besoin. Certains devront être adaptés et raffinés au niveau de maturité de vos étudiants, ou entièrement éliminés. Voici un ensemble de thèmes dans chacune des sections de conscience de soi, de réalisation et d’interaction sociale, qui tend correspondre aux niveaux d’intérêt et de compréhension des gars et filles du secondaire. (La liste est présentée de façon à ce que vous puissiez facilement intervertir des thèmes de conscience de soi, réalisation et interaction sociale, une semaine dans chaque secteur, en commençant par le positif. Les trois premières semaines sont indiquées, comme départ. N’hésitez pas à répéter des thèmes et avancez-vous graduellement dans les jours de « choix du thème par les participants »)

Conscience de soi

Semaine un:

  1. Mon (endroit, sorte de personne, passe-temps, expérience, film, émission, repas, habit, musique, groupe musical, hobby, sentiment, etc.) favori.
  2. Un moment où j’ai eu un sentiment agréable au sujet de moi-même.
  3. Une fantaisie (rêve ou désir) que j’apprécie.

Plusieurs enseignants n’essaient pas le programme dans les degrés plus avancés parce qu’ils croient que les conditions doivent être idéales avant qu’une session puisse commencer… et ils ne commencent jamais! Décidez les limites, l’intérieur desquelles vous avez à travailler, et taillez en conséquences des sessions sur mesure. S’asseoir en rangées et regarder le dos des autres n’est certainement pas le stimulant idéal une communication efficace, mais quelquefois de belles sessions ont été conduites avec toute la classez tout simplement de cette façon – le professeur facilitant la tache à l’avant de la classe. Si vous ne pouvez trouver 20 minutes pour le faire, attrapez-en 10: (Elles peuvent être les meilleures dix minutes de la période pour vous et pour les jeunes.)

  1. Quels thèmes utiliser?

Vous pouvez posséder un Guide Pratique du PRODAS pour un niveau plus bas que celui o vous enseignez. Ce guide peut cependant vous être une aide précieuse pour mener les sessions du PRODAS à votre niveau, car il contient beaucoup d’aide sous forme de suggestions pour la conduite des sessions en cercle. Utilisez-le, et essayez de suivre assez bien la séquence des thèmes proposée (commencer par la conscience de soi, poursuivre avec la réalisation puis ensuite l’interaction sociale; commencer avec des thèmes positifs, s’y appuyer pour passer au négatif et ensuite aux sentiments ambivalents, etc.) Ces thèmes du Guide Pratique peuvent être utilisés à votre niveau et ils sont également utilisés avec des groupes d’adultes! – tels quels, ou avec de légers changements, au besoin. Certains devront être adaptés et raffinés au niveau de maturité de vos étudiants, ou entièrement éliminés. Voici un ensemble de thèmes dans chacune des sections de conscience de soi, de réalisation et d’interaction sociale, qui tend correspondre aux niveaux d’intérêt et de compréhension des gars et filles du secondaire. (La liste est présentée de façon à ce que vous puissiez facilement intervertir des thèmes de conscience de soi, réalisation et interaction sociale, une semaine dans chaque secteur, en commençant par le positif. les trois premières semaines sont indiquées, comme départ. N’hésitez pas à répéter des thèmes et avancez-vous graduellement dans les jours de « choix du thème par les participants ».)

Conscience de soi

Semaine un:

  1. Mon (endroit, sorte de personne, passe-temps, expérience, film, émission, repas, habit, musique, groupe musical, hobby, sentiment, etc.) favori,
  2. Un moment el j’ai eu un sentiment agréable au sujet de moi-même
  3. Une fantaisie (rêve ou désir) que j’apprécie.
  4. Une pensée qui ne cesse de me revenir,
  5. Une pensée ou une manière de penser qui semble fonctionner pour moi.
  6. Une fois osa éprouver un sentiment (agréable ou désagréable) m’a apporté le suces.
  7. Trois désirs.
  8. Quelque chose que j’aime en moi-même.
  9. Quelque chose de mon être physique qui m’amène à me sentir « correct ». Quelque chose de mon être physique qui m’amène à me sentir « pas correct »,
  10. Quelque chose que je désire et qui serait difficile à obtenir.
  11. Quelque chose que je désire et qui serait facile à obtenir.
  12. Un de mes désirs s’est réalisé en rêve.
  13. Une histoire (d’un livre, d’un film, de la télévision, etc.) qui semble bien vraie.
  14. Une histoire qui semble imaginaire.
  15. Un sentiment que j’ai envers le surnaturel.
  16. Le bonheur c’est
  17. Le malheur c’est Une fois ou j’avais un sentiment désagréable envers moi-même.
  18. Quelque chose qui m’amine à me sentir bien et mal à la fois.
  19. Je me sentais à la fois fier et honteux.
  20. Je me sentais à la fois brave et peureux.
  21. Une pensée ou une manière de penser qui semble se produire à mon désavantage.
  22. Mes sentiments au sujet de l’école.
  23. Une chose à laquelle je pense et qui rend difficile pour moi de distinguer la réalité de la fantaisie (le thème « réel-et pas-tellement-réel » raffiné).
  24. Une fois où éprouver un sentiment (agréable ou désagréable) m’a causé du trouble.
  25. Ce que je ressens au sujet de (n’importe quel sujet tel que la guerre, le travail, le chômage, la pollution, le fossé entre les générations, les relations enseignants-étudiants, garçons-filles, les cliques, les bandes, les cheveux longs, la mode vestimentaire, la publicité, la politique extérieure, la musique actuelle, la littérature, etc.) la chose à se rappeler dans les sessions en cercles orientées sur un événement est: CE N’EST PAS NECESSAIRE D’ETRE D’ACCORD. Ce n’est pas un débat, ni même une « discussion ». Chaque personne exprime simplement ses SENTIMENTS envers la chose en question, et l’accent est mis sur l’écoute des sentiments les uns des autres, et la prise de conscience des siens propres. Mentionner les ressemblances et les différences, non dans les opinions mais dans les sentiments
  26. Quelque chose que je fais et que je ne comprends pas
  27. Un sentiment que j’ai quelquefois et que je ne comprends pas.
  28. Une pensée ou une manière de penser que j’ai quelquefois et que je ne comprends pas.
  29. Quelque chose que je n’aime pas au sujet de moi-même.
  30. Quelque chose à laquelle je croyais et à laquelle je ne crois plus.
  31. Quelque chose que je ressentais et que je ne ressens plus.
  32. Quelque chose que je désirais et que je ne désire plus.
  33. Quelque chose dont j’ai peur, peur que je sais réaliste.
  34. Quelque chose dont j’ai peur, peur que je sais exagérée. 364 Quelque chose dont je m’inquiète quelquefois.
  35. Quelque chose dont je m’étonne parfois.
  36. Un rêve particulièrement agréable que j’ai eu
  37. Un rêve particulièrement désagréable que j’ai eu.
  38. Une façon dont j’ai surmonté une peur.
  39. Comment je combine réalité et fantaisie dans mon expérience.
  40. Une idée très bizarre que j’ai.
  41. Une manière de rendre une de mes idées bizarres plus possible.
  42. Une fois j’ai eu peur et où c’était excitant.
  43. Une fois ou j’ai eu peur et ou ce n’était pas un plaisir.
  44. Un résultat positif d’une chose que je fais.
  45. Un résultat négatif d’une chose que je fais,
  46. Un point sur lequel je me fâche contre moi-même,
  47. Ce que je fais quand je suis en grande colère.
  48. Ce que je fais lorsque j’ai peur,
  49. Ce que je fais lorsque je suis fier.
  50. Ce que je ressens face à quelque chose que je ne peux pas faire.
  51. Ce que je ressens face à quelque chose que j’essaie et ne réussis pas
  52. Ce que je ressens face à quelque chose que je peux faire bien.
  53. Ce que je ressens mêne quand je suis nouveau dans un groupe,
  54. Quelque chose que je fais et qui me fait passer de sentiments désagréables à des sentiments agréables.
  55. Une peur que j’éprouve face au futur. 58 Un souci que je me fais au sujet du passé.
  56. J’éprouvais un sentiment agréable au sujet de quelque chose et cela à mal tourné.
  57. J’éprouvais un sentiment désagréable au sujet de quelque chose et cela a bien tournes
  58. Une pennée ou-une manière de penser que je n’aime pas avoir, mais qui revient sans cesse.
  59. Ce que je fais pour ne plus penser à quelque chose.
  60. Quelque chose que je fais et qui m’effraie.
  61. Quelque chose que je fais et qui effraie les autres.
  62. Quelque chose que j’ai faite et face laquelle je me sentais bien, mais face à laquelle quelqu’un se sentait mal.
  63. Quelque chose que j’ai fait face à laquelle je me sentais mal, mais face, laquelle quelqu’un se sentait bien.
  64. Quelque chose que j’ai fait qui a bien tourné pour moi, mais mal tourné pour quelqu’un d’autre.
  65. Quelque chose que j’ai fait qui a mal tourné pour moi, mais bien tourné pour quelqu’un d’autre.

Réalisation

Semaine deux:

  1. Quelque chose que je fais bien.
  2. Quelque chose que je peux faire entièrement par moi-même, et dont je me sens fier.
  3. Je peux faire quelque chose que d’autan ne peuvent pas, et 4 c’est important pour moi.
  4. Quelque chose que je peux bien faire, et cela m’importe peu si d’autres peuvent le faire ou non.
  5. J’ai aidé quelqu’un à faire quelque chose qu’il (elle) ne pouvait pas faire.
  6. J’ai aidé quelqu’un à apprendre quelque chose.
  7. Quelqu’un m’a aidé à apprendre à faire quelque chose.
  8. Je devais prendre une décision, et c’était dur.
  9. Je devais décider et mon choix a bien tourné.
  10. Je devais décider, et mon choix a mal tourné.
  11. J’ai fait quelque chose dont j’étais fier.
  12. Quelque chose que je viens tout juste d’apprendre à faire.
  13. Quelque chose que je ne fais pas bien, mais que je suis en train d’apprendre à mieux faire.
  14. Quelque chose que j’aimerais pouvoir faire.
  15. Quelque chose que je dois faire, et ne fais pas bien.
  16. Quelque chose que je ne fais pas bien, et m’attends à ne jamais bien 7 faire.
  17. Quelque chose où j’ai besoin d’aide.
  18. Quelque chose où je n’aime pas avoir d’aide ou d’interférence.
  19. J’ai obtenu ce dont j’avais besoin, aux dépens de personne.
  20. J’ai obtenu ce dont j’avais besoin, aux dépens de quelqu’un d’autre.
  21. Comment j’ai amené quelqu’un à faire ce que je voulais,
  22. Comment j’ai obtenu l’attention de quelqu’un.
  23. Comment je « casse la glace » quand je suis nouveau-venu.
  24. Quelque chose dont j’avais peur, mais que j’ai fait quand même.
  25. Quelque chose que je veux faire de moi-même, mais ne sais pas comment.
  26. Une façon que j’ai de me protéger moi-même.
  27. Comment j’utilise mon pouvoir avec des plus jeunes.
  28. Comment j’utilise mon pouvoir avec des plus âgés.
  29. Comment je réagis a. l’autorité.
  30. Une fois ou j’ai affirmé mon leadership.
  31. Une fois où j’aimais être un suiveur.
  32. Une fois où j’ai partagé le leadership.
  33. Une fois où j’ai changé une mauvaise situation en une bonne.
  34. Une fois où j’ai dix combattre avec quelqu’un pour le pouvoir, et ou j’ai gagné.
  35. Une fois où j’ai dû combattre avec quelqu’un pour le pouvoir et où j’ai –
  36. Une fois où j’ai partagé le pouvoir avec quelqu’un.
  37. Le pire trouble que j’ai eu.
  38. Je ne pouvais obtenir ce dont j’avais besoin.
  39. Je ne savais pas que j’aurais du trouble quand j’ai fait telle chose.
  40. Je savais que j’aurais du trouble quand j’ai fait telle chose.
  41. Je savais la vérité mais j’ai menti quand même,
  42. Une manière que j’ai d’obtenir un compliment des autres.
  43. J’ai évité la décision et « j’ai fui ».
  44. Une décision qui fut très dure à prendre.
  45. Une décision que j’ai dû prendre et où il me semblait que je perdais d’une façon ou d’une autre,
  46. Une décision que j’ai dû prendre entre deux choses que je voulais beaucoup.
  47. J’ai dû résister à d’autres pour faire ce que je voulais.
  48. J’ai aidé à changer un récemment ou une régie de procédure.
  49. J’ai dû me passer de quelque chose que je voulais vraiment.
  50. Des façons par lesquelles je résiste à me conformer aux autres.
  51. Un secteur où je me suis récemment découvert du pouvoir.

Interaction sociale

Semaine trois:

  1. J’ai fait quelque chose qui a amené quelqu’un d’autre à se sentir bien.
  2. Quelqu’un d’autre a fait quelque chose qui m’a amené à, me sentir bien,
  3. Nous avons fait quelque chose l’un pour l’autre.
  4. Les choses que je fais pour garder une amie
  5. J’ai trouvé un moyen de connaître quelqu’un que je voulais connaître.
  6. J’ai dû résister aux autres pour faire ce qui devrait être fait.
  7. J’ai trouvé un moyen pour travailler avec d’autres qui s’opposent à moi.
  8. J’ai amené quelqu’un d’autre à changer d’idée.
  9. J’ai fait quelque chose que quelqu’un d’autre n’a pas aimée.à
  10. Quelqu’un a fait quelque chose que je n’ai pas aimée.
  11. Comment j’ai amené quelqu’un à me porter attention.
  12. Comment quelqu’un m’a amené à lui porter attention.
  13. Je voulais attirer l’attention, mais je ne l’ai pas obtenue.
  14. J’ai porté attention à quelqu’un parce qu’il en avait besoin.
  15. Je ne savais pas comment obtenir l’attention.
  16. J’étais nouveau, et ne savais pas comment m’introduire.
  17. Quelqu’un a fait quelque chose qui m’a aidé à me sentir inclus,
  18. J’ai fait quelque chose qui a amené quelqu’un à se sentir inclus.
  19. Quelqu’un a fait quelque chose pour me tenir à l’écart.
  20. J’ai fait quelque chose qui excluait quelqu’un.
  21. J’ai fait une promesse et ne l’ai pas tenue,
  22. Quelqu’un m’a fait une promesse et ne l’a pas tenue.
  23. J’ai respecté ma parole.
  24. Comment quelqu’un m’a blessé.
  25. Je ne savais pas comment demander une faveur.
  26. J’ai dit quelque chose à quelqu’un mais n’en étais pas convaincu.
  27. J’ai perdu un ami puis j’ai regagné son amitié.
  28. Je tiens à avoir ma part dans la prise des décisions.
  29. J’ai déçu quelqu’un.
  30. Quelqu’un m’a déçu.
  31. J’ai dû aller contre l’opinion générale pour faire ce que je voulais.
  32. J’ai fait comme tout le monde, même si je n’aimais pas ça.
  33. Quelque chose que je ne peux pas supporter chez les gens.
  34. Quelque chose que je fais et qui agace quelqu’un.
  35. Quelque chose que j’ai fait pour montrer à un adulte que je coopérerais.
  36. Quelque chose que j’ai fait pour montrer à un adulte que je ne coopérerais
  37. Comment je peux satisfaire mes besoins avec des adultes.
  38. Quelque chose qu’un adulte fait et que j’apprécie.
  39. Une fois oia. j’ai résisté à l’autorité.
  40. Un point sur lequel je trouve dur d’aller contre l’opinion générale.
  41. Quelque chose que j’ai faite et que quelqu’un d’autre a critiquée.
  42. Comment j’ai amené des gens à faire ce que je voulais qu’ils
  43. J’ai fait quelque chose qui a bien tourné pour tous et chacun.
Print Friendly, PDF & Email